•  Stargate Atlantis - saison 5 :

    Episode 3 - Broken Ties :

    Cet épisode est un rappel de l'épisode 3 de la saison 4 où Ronon retrouvait des habitants de sa planète d'origine Sateda...

    Et vous savez qui joue les guests encore une fois : Mark Dacascos, si, si vous l'avez certainement vu dans un film de castagne ou catastrophe ou encore dans la série The Crow : Stairway to Heaven ! C'est un pro des arts martiaux, il en connait pas moins de huit, alors forcément les scènes de combat dans Atlantis c'est du gâteau pour lui et cela rend très bien si vous vous voulez mon avis ^^)...

    Bref, pour en revenir à l'épisode, l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard mais vu que j'adore Mark Dacascos il aurait pu jouer Rabbi Jacob que j'aurais quand même aimé :D ^^ !
    Ronon est kidnappé par Tyre, l'équipe de Sheppard part donc à sa recherche. Le but de Tyre est de retrouvé sa place au sein des Wraiths (et ainsi retrouvé la puissance que les Wraiths lui donnait).
    Mais les Wraiths sont les méchants, donc quand le grand vilain se pointe il ne respecte pas sa part du marché et laisse pour mort Tyre. L'équipe de Sheppard le retrouve et l'aide à se désintoxiquer car il est complètement accro à l'enzyme Wraith...
    Après ca il va aider Sheppard et consorts à sortir Ronon de ce mauvais pas...

    Ronon pendant ce temps là est intronisé par les Wraiths et devient donc accro à l'enzyme.
    Quand il est retrouvé, Tyre se sacrifie afin de faire exploser l'endroit. Ronon est alors soigné par le Docteur Keller (dire qu'ils se sont presque embrassés la saison passée ^^), et la phase de manque est particulièrement difficile mais il se remet petit à petit.

    Parallèlement, Teyla nous casse encore les pieds avec son mioche ^^... La grande question cette semaine de l'aventure « Teyla, maman et soldat » est « dois-je reprendre le boulot ? Ou dois-je uniquement me concentrer sur ma progéniture ? »... Et comme de bien entendu, elle choisit de reprendre le travail (ben tiens on l'avait pas deviné ca) !
    Je crois que le bébé la boulétise à mort... Autant la grossesse de Boomer dans BSG passe très bien autant celle-ci est dénuée de tout sens et n'apporte même pas un peu de sympathie...

    Et Woosley quant à lui n'apporte pas grand-chose à l'épisode si ce n'est le côté boulet gauche qui fait à peine sourire !
    Les scénaristes ont-ils oublié qu'ils ont l'élément comique par excellence via McKay (et le génialissime David Hewlett pour l'interpréter)?

    Bilan : Un épisode qui est intéressant uniquement pour les fans de Dacascos ^^ pour le reste ce n'est pas trop ca... Jason Momoa a un jeu monolithique et n'est pas crédible pour deux sous quand il s'agit de jouer les cœurs meurtris ^^... Il est bien meilleur dans le registre « je casse tout et je cause après ».
    Teyla est casse bonbon, tout comme Woosley. On ne voit pas assez McKay (et puis Lorne que j'aime bcp aussi) !
    Sheppard fait de la figuration, pas de grandes répliques à retenir !


    11 commentaires
  •  Stargate Atlantis - saison 5 :

    Episode 2 - The Seed :

    Un épisode encore une fois pas mal du tout avec du suspense, de l'action, et des revenants !

    Une nouvelle menace apparaît alors que Woosley arrive aux commandes. D'ailleurs à ce propos, il arrive comme un cheveu sur la soupe et on sent bien qu'il n'est pas le bienvenu, que son arrivée n'est pas vraiment compréhensible de la part de l'expédition Atlantis...
    Bref, les bases sont posées et le commandement de Woosley se fera sous un jour nouveau en respectant les différents protocoles...
    Mais cette bonne résolution est tout à fait plausible sur le papier mais sur le terrain c'est une toute autre histoire...

    C'est le Dr Keller qui est au centre de l'intrigue. Elle a été infectée par un agent pathogène qui utilise sont corps afin de se propager... Elle se retrouve recouverte d'une sorte de bestiole/plante qui est assez ragoutante :/ ...

    Mais juste avant que la maladie ne se déclenche, le Dr Keller a réussi à recréer le sérum qui permettait au clone de Beckett de survivre... C'est grâce à lui que les choses vont avancées...
    En effet, il prend en charge les recherches, ils trouvent alors que toutes les personnes qui sont allées sur la planète récupéré McKay et les autres sont infectées... Ainsi Sheppard, McKay, Ronon sont coincés dans leurs quartiers.

    C'est encore une fois Beckett qui sauve tout le monde en trouvant un remède, que le grand John Sheppard va bravement injecter à Miss Keller... C'est toujours pareil mais on ne s'en lasse pas ! Sheppard est le vainqueur à tous les coups ^^ THE man !

    Alors ca n'a rien à voir avec la série mais purée ce qu'il m'agace son accent à Paul McGillion, je ne sais pas si c'est pour le rôle ou s'il parle comme ca mais franchement ca me gave toujours autant... Et bien que j'adore le personnage et l'acteur (My Gosh, ses yeux sont à tomber) c'était une des raisons pourquoi je regardais la série en VF ^^ !

    Puis dans le genre ca n'a rien a voir avec la série 2ème partie : j'ai trouvé un site apparemment tenu par David Hewlett et c'est le délire... Vous voulez aller jeter un coup d'œil (au blog de ce dernier), c'est par : LA

     Pour en revenir à la série tout de même, Samantha Carter manque cruellement à la série... Elle était vraiment un bon commandant pour Atlantis ^^ !

    Bilan : Un épisode qui se laisse suivre avec plaisir, même si je n'ai pas eu ma dose de McKay ^^ ! Désolée j'adore tellement le personnage que j'aimerais le voir dans toutes les scènes, roh c'est une idée ca, faire un spin-off avec McKay *revient de ses délires*...
    Humm, revenons à nous moutons svp... ben en dehors de ca pas grand-chose à dire c'est un loner, pas de grande menace, si ce n'est que Michaël est peut être toujours en vie :S !
    Prochain épisode ce soir, donc je le visionnerai la semaine prochaine :) !

    NB : 400ème post WOUHOU  !


    6 commentaires
  •  Stargate Atlantis - saison 5 :

    Episode 1 - Search and Rescue (part 2) :

    Le pre air de la saison 5 est déjà dispo sur le web et même s'il n'aurait fallu attendre que 2 petites semaines, j'ai quand même regardé ce premier épisode. Cela me fait bizarre de retrouver la série en été, force de l'habitude, et j'espère que les pauses ne seront pas trop longues parce que pour ce genre de séries on perd assez vite le fil...

    Bref, nous avions laissé l'équipe d'Atlantis en mauvaise posture à la poursuite de Teyla. Cette dernière a été enlevé par Michaël l'hybride. Il s'est crée une petite armée avec le peuple de Teyla, il les a transformés comme lui... Ils ont les bons côtés des Wraiths, et des humains sans les défauts...
    Bref, de redoutables guerriers encore plus à craindre que les Wraiths eux-mêmes...
    Alors que Sheppard et son équipe sont sur la base secrète de Michaël, tout explose. C'est ainsi que se terminait la saison 4.
    L'épisode commence donc avec McKay et Lorne coincés sous les décombres. McKay est égal à lui-même et soule de paroles le pauvre Lorne qui a une jambe cassée... Il s'aperçoit qu'un signal a été envoyé sur le Croiseur de Michaël afin de le prévenir que sa base est compromise. Michaël s'empresse alors de rejoindre sa base.4

    Pendant ce temps, Ronon et Sheppard sont coincés sous les décombres eux aussi. Sheppard est touché mais continue quand même sa mission.
    McKay et Lorne sont sortis par l'équipe de Carter, mais Sheppard et Ronon sont sauvés par le Deadalus arrivé juste après Michaël.
    La bataille fait rage entre les deux vaisseaux. Sheppard, Ronon et McKay décident de partir à la recherche de Teyla sur le Croiseur de Michaël.
    Il la retrouve, McKay l'accouche (encore un moment succulent comme seul David Hewlett en a le secret), Sheppard et Ronon la sauve in extremis...
    Le deadalus explose ensuite le Croiseur de Michaël. Mais gageons qu'on n'en restera pas là du côté de Michaël et ses expériences.

     En rentrant sur la base, Sheppard se fait opérer. Teyla a donné le nom de John à son fils (en tant que 2nd prénom mais quand même...
    Et le Colonel Carter est démise de ses fonctions, c'est Wesley qui reprend le commandement.

    Bilan : Un épisode intéressant qui mêle action et réponse aux questions laissées en suspend à la fin de la saison 4.
    Le seul truc qui sort un peu de l'ordinaire est le rêve de Sheppard en début d'épisode, cela nous laisse entrevoir l'amour qu'il porte à Teyla ^^ !
    J'espère que la saison sera à la hauteur de ce season premiere.

     


    2 commentaires
  •  Stargate Atlantis - saison 4 :

    Episode 20 - The Last Man :

    Cet épisode est véritablement déroutant... il n'est pas déconnecté des événements qui se sont passés précédemment mais il permet un traitement différent via une ellipse dans le temps, mais attention une ellipse qui est loin d'être classique.

    Sheppard se retrouve à cause d'une éruption solaire intervenu sur son vortex propulsé dans le futur (cela n'est pas sans rappeler un certain John Crichton, même si ce dernier ne s'est pas retrouvé propulser dans le passé mais plutôt dans une autre galaxie). Bref, il atterrit sur Atlantis, tout est vide, il fait une chaleur incroyable et voilà que l'océan a complètement disparu et a enseveli la Cité. Il entre alors en communication avec McKay, ce dernier est en fait une projection holographique. Il lui apprend qu'il a été envoyé 48 000 ans dans le futur et qu'il est le dernier espoir de toute la galaxie...
    MCKay a tout prévu pour que Sheppard retrouve son temps, mais pour cela il doit entrer en stase pendant presque 700 ans. Après un pépin vite résolu. Sheppard se retrouve à son époque après 12 jours de manque à l'appel. Il a les informations nécessaires pour sauver toute la galaxie. Mais voilà les infos qui lui ont été fourni par le McKay du futur se trouvent erronées et un piège les attend là où il devait retrouver Teyla (selon McKay le point de départ des ennuis)... La base explose avec McKay, Sheppard, Ronon et d'autres soldats sans que l'on sache s'ils sont vivants ou morts...
    Décidément Atlantis s'est y faire avec les cliffhangers !

    Bref, pendant que Sheppard est coincé avec le vieux McKay sur Atlantis, ce dernier lui relate les derniers instants de ces différents compagnons.
    Ainsi Teyla a été tué par Michaël dès que ce dernier ait tout obtenu d'elle, c'est-à-dire le bébé.
    Sam ne s'est pas rendue, elle a construit un vaisseau avec l'aide de McKay et a engagé une guérilla contre les vaisseaux et l'asservissement que Michaël faisait subir à toutes les populations humaines.
    Mais elle se fait prendre dans une embuscade et détruit dans son dernier souffle 3 ruches.
    Ronon quant à lui a crée sa propre milice et attaque par-ci par-là les complexes de Michaël. Lors d'un gros coup il tombe sur une ancienne connaissance qui n'est autre que Todd. Lui aussi a en tête de faire péter le labo (ou tout du moins de le détruire). Ronon et Todd se retrouvent donc ensemble pour une dernière bataille, ils se retrouvent coincer et font exploser le labo dans un dernier sacrifice contre l'incroyable ascension de Michaël...
    Tandis que le Dr Keller et McKay travaillent sur Atlantis ils se retrouvent confronter à des problèmes d'ordre hiérarchique. Ainsi ils retournent sur Terre. Naît alors une idylle entre les 2. (alors que McKay racontait son histoire, j'étais pliée et je pensais qu'il avait inventé tout cela comme le McKay du passé l'aurait fait, mais non !). Mais la drogue Hofnan répandu par Michaël a eu de graves effets sur Jennifer. Même le SGC n'a pas pu lui venir en aide et elle est morte. Après ce jour McKay s'est décidé à trouver une solution pour empêcher cette catastrophe en chaîne de se produire. Il y a passé 25 longues années.

    Mai sil semblerait qu'il est un petit souci avec son plan étant donné que l'équipe de Sheppard est tombé dans une embuscade... Comment Michaël a-t-il pu anticiper ce qui arriverait ? Comment savait-il qu'ils viendraient dans ce complexe ? Et que va-t-il arriver à l'équipe de Sheppard et plus généralement à l'ensemble de la galaxie...

    Bilan : Un bon épisode, j'aime beaucoup le fait qu'une ellipse temporelle ait été utilisée. McKay est toujours aussi génial mais que va-t-il arriver à la galaxie Pégase ?
    Vont-ils s'en sortir et empêcher l'ascension de Michaël ?
    Tant de questions restent en suspend... Comme toujours avec Atlantis me direz-vous.

     Bilan de la saison : Une saison qui a été un peu en dent de scie avec de bons épisodes et d'autres un peu ennuyeux mais lorsqu'il y a le « McKay show » je suis aux anges, j'adore ce personnage et sincèrement j'espère qu'il ne lui arrivera rien dans les prochaines saisons car il manquerait cruellement à tout ce petit monde.
    Sheppard a perdu de sa fougue et de son humour dans cette saison. Il est dur avec Teyla et sa grossesse tandis que Ronon s'adoucit.
    Sam est un commandant très compétent pour ce qui est de gérer Atlantis même si ce fut dur de digérer la mort d'un personnage clé qu'était Elisabeth Weir.
    Je ne me doutais pas que l'intrigue sur le peuple de Teyla prendrait cette tournure mais pourquoi pas. Pourvu que les scénaristes nous fassent une belle pirouette en début de saison prochaine (étant donné que la série a été reconduite pour une saison supplémentaire, ce n'est pas moi qui s'en plaindra)...
    Bon il y a eu quelques tâtonnements pas mal de looners qui ont fait que la saison pêche un peu mais dans l'ensemble la série se laisse suivre (si tant est qu'on aime la sci-fi bien entendu).
    Je suivrais donc les péripéties de l'équipe d'Atlantis en Septembre prochain (voire même peut être avant cela, d'après ce que j'ai pu lire ici : http://www.serieslive.com/news-6436-la-saison-5-de-stargate-atlantis-des-cet-ete-aux-usa.html).


    votre commentaire
  • Stargate Atlantis - saison 4 :

     Episode 18 & 19 - The Kindred part I & II :

    Dans ces deux épisodes que j'ai décidés de reviewer en même temps (oui parce que j'ai eu une flemme terrible après le visionnage il y a quelques semaines de l'ép.18) on se penche sur la disparition du peuple de Teyla.

    Dans l'ép.18, Teyla a des visions dont elle est persuadée la mènera jusqu'à son amour perdu Kanaan... et après moult péripéties les visions de Teyla la conduise à se faire enlever par un dart (tiens, j'ai jamais su comment cela s'orthographiait dis donc, bref). On découvre alors que c'est Michaël (l'hybride perdu de vue par l'équipe d'Atlantis) qui a tout manigancé. Il a en effet mis en œuvre un projet assez douteux en essayant de transformer les humains avec de l'ADN Wraith. Bref, il a transformé le compagnon de Teyla qui est pire qu'un mort vivant.
    Alors que l'équipe de Sheppard part à la recherche de Teyla tombe sur un revenant des plus particuliers : Carson Beckett.

    Cet épisode était donc centré sur le personnage de Teyla.

    Dans l'ép.19, la fine équipe se penche alors sur ce fameux Beckett. Assez vite ils se rendent compte que c'est un clone même si le doute (ou l'espoir) à persister pendant une petite seconde dans l'esprit de chacun sur Atlantis. Il a des infos importantes qu'il peut donner à toute l'équipe. Mais Keller se rend compte qu'il y a un problème chez Carson.

    En effet, ses organes internes vieillissent très vite et il est en train de mourir.
    Ils comprennent que Michaël le maintenait en vie grâce à l'enzyme Wraith, mais ils n'arrivent pas à la recréer.

    Après avoir trouvé la planque de Michaël, l'équipe de Sheppard réussit à sauver les derniers athosiens mais ils n'arrivent pas à récupérer Teyla.
    Michaël se sauve et l'était de Beckett s'aggrave. Ils décident alors de le mettre en stase jusqu'à ce qu'ils trouvent un remède à son mal...

     Bref, le big bad de la fin de saison n'est autre que Michaël, qui je dois bien l'avouer dont j'avais complètement zappé l'existence... Je ne sais pas trop où cela va mener mais comme à chaque fin de saison sur Atlantis, cela va se finir en queue de poisson...

    Bilan : 2 épisodes qui relancent un peu l'action mais la version « Teyla show » ne plaît pas énormément et comme le plus grand nombre je trouve qu'ils ont un peu trop bouletisés le personnage.
    Sheppard est très effacé dans ces épisodes, ca ne lui ressemble pas.
    J'adore toujours autant McKay et sa relation avec Beckett fait ressortir le côté humain du personnage et pas uniquement le côté présomptueux ou couillard du physicien canadien.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique