• Dr House - saison 3 :

     Nous quittions le Dr House en mauvaise posture... En effet, il s'était fait tiré dessus par un ancien patient mécontent. On ne peut pas dire qu'il ne l'avait pas mérité, souvent grincheux, toujours désagréable avec ses patients... Enfin bref, il nous revient encore plus méprisant qu'auparavant (si cela était possible)...

    Durant cette saison, il a eu à faire à un policier coriace qui le poursuivra jusque très loin. Notre docteur misanthrope s'est mis dans de beaux draps, il était à deux doigts de finir ses jours derrière les barreaux. Fort heureusement, le Dr Cuddy lui viendra en aide et lui évitera la prison. Pour cela, elle ira même jusqu'à mentir dans un tribunal.

    Entre House et Wilson, il y aura pas mal de hauts et de bas... Même s'ils restent amis, Wilson a parfois beaucoup de mal à gérer son ami. Entre les drogues, et les problèmes avec ses médecins House devient de plus en plus irritable. Les effets de l'opération tentée par Cuddy s'estompe petit à petit, House est obligé de reprendre sa canne...

    Concernant les cas médicaux, ce que j'apprécie dans la série c'est que House n'a pas toujours la réponse. Il ne guérit pas tous ses patients, certains ne veulent pas être guéris. Et parfois ce sont même ses collaborateurs qui trouvent les solutions (Chase comme par exemple).

    Cameron et Chase décident d'avoir une relation « purement sexuelle ». Cameron ne veut pas s'engager, elle veut juste prendre un peu de bon temps avec Chase, et comme ils ont déjà couché ensemble, elle voit là la bonne solution. Mais c'était évident que les sentiments allaient pointés le bout de leur nez. Chase est amoureux de Cameron, celle-ci rompt leur petit engagement. Il se lance alors dans un petit jeu, tous les mardis il lui dit qu'il l'aime. Elle finit par lui avouer son amour dans le tout dernier épisode.

    Foreman est toujours aussi chiant. C'est vraiment le personnage qui m'insupporte le plus dans cette série. Une vraie tête à claques par moment, imbu de lui-même, sûr de lui... Alors qu'il soigne une patiente, il ne voit pas le diagnostic, la patiente meurt. Il ne se le pardonnera pas, il se rend alors compte que House déteint trop sur lui. Il présente sa démission. Et même si House finit par avouer à ce dernier qu'il voudrait qu'il reste, Foreman a fait son choix.

    Alors sans aucune raison House vire Chase. Il ne reste plus que Cameron, cette dernière choisit donc de démissionner...
    House se retrouve seul.

    Cette saison est vraiment très bonne. On ne s'ennuie pas un seul instant. Les intrigues médicales sont toujours aussi astucieuses, House toujours autant insupportable. La série s'améliore de saison en saison.

    Bilan : House est vraiment la série médicale que je préfère en ce moment. Les personnages sont attachants et ne sonnent pas faux. Tout n'est pas question de sexe ou de relations amoureuses.
    Hugh Laurie est toujours aussi brillant dans ce rôle, il illumine la série par sa prestance...


    votre commentaire
  •  Shark - saison 1 :

    Episode 1 - pilot :

    Nous découvrons dans cette série un avocat de grande renommée Sebastian Stark, il participe à une affaire de violence conjugale. Le mari a frappé sa femme mais Stark alias Shark arrive à innocenter l'homme. Malheureusement, quelque temps après on découvre le cadavre de la femme tuée par son mari. Cela plombera un peu l'entrain de Stark.

    Le maire de la ville de L.A vient alors lui rendre visite et lui demande de rejoindre le bureau du Procureur, ce qu'il fait. Il se voit attribuer une équipe, ce n'est pas sans rappeler un certain House. Les deux personnages ont vraiment beaucoup de points communs.
    Shark se voit attribuer un cas plutôt difficile à défendre. Mais il finit par obtenir gain de cause.
    Parallèlement, il obtient la garde de sa fille, à sa grande stupéfaction.

    Shark est un avocat hors pair qui sait manier son équipe, il évolue avec brio au sein de son nouveau bureau.

    Mme le procureur n'est pas sans rappeler Cuddy dans House, c'est troublant. Elle agit de la même manière que Cuddy avec House. Elle attaque Stark de la même manière et elle aussi est le patron.

    Bilan : Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas regardé un épisode de série dite « juridique », étant donné qu'elles fusent de tous côtés, et je ne suis pad déçue. Shark nous surprend et sait entretenir notre intérêt du début à la fin de l'épisode. Certes la ressemblance avec House est frappante mais je pense que cela se limite au schéma de base de chaque série. Pour le reste Shark se crée son propre univers et ses propres codes.


    votre commentaire
  •  Big Shots - saison 1 :

    Episode 1 - Pilot :

    L'affiche était des plus alléchantes : Michaël Vartan, humm, Dylan McDermott !! De plus, je suis une grande fan de Sex and the city, mais je crois qu'entendre les hommes parlés de leurs petites vies m'intéressent moins qu'écouter les petites histoires des femmes.

    Tout d'abord il y a James, on découvre que sa femme le trompe avec son ancien patron (qui avait l'intention de le virer avant de mourir). Il ne tergiverse pas et va directement demander des comptes à sa femme, qui lui avoue tout. On sent qu'il est en peine. Mais sa collègue de bureau louche déjà sur lui. Par certains côtés il me fait penser à Charlotte de SATC qui (dans la saison 4) essaye de sauver son mariage avec Trey.

    Brody lui est marié à Janelle (qu'on ne verra pas de face d'ailleurs), elle lui en fait voir de toutes les couleurs et ce dernier en redemande, même s'il rechigne de temps à autres.

    Karl, c'est l'idiot de l'équipe, il a une gentille femme mais parce que son entre-jambe le lui dicte il va voir ailleurs. Il n'est pas très futé d'ailleurs, parce que sa maîtresse va faire amie-amie avec sa femme ; Ca risque de poser pas mal de problèmes pour Karl par la suite. A noter que la maîtresse est jouée par Jessica Collins, vue dans Tru Calling.

    Et enfin Duncan, il a été marié plusieurs fois, a une fille dont il se fiche éperdument jusqu'à maintenant et a eu des soucis dans le passé avec un(e) certain/certaine Dontrelle. Il couche toujours avec la mère de sa fille Elisabeth.

    Bilan : Ca se laisse regarder, mais ce n'est pas révolutionnaire non plus. Disons que ca fait plaisir de revoir Dylan McDermott et Michaël Vartan dans d'autres rôles que Bobby Donnell et Michaël Vaughn.


    votre commentaire
  •  Dirty Sexy Money - saison 1:

    Episode 1 - Pilot :

    Nick est le fils de Ducth. Dutch travaille pour une riche famille : les Darling... Il est leur avocat. La mère de Nick est partie alors qu'il n'était qu'un enfant, elle ne supportait plus l'emprise de la famille Darling sur son mari.
    Nick a grandi et est devenu avocat, mais à l'inverse de son père il œuvre pour de grandes causes.
    Il apprend alors que son père est mort dans un crash. Tripp Darling lui demande d'être l'avocat de la famille, de s'occuper des affaires courantes tout en gardant son propre cabinet.
    Nick accepte à certaines conditions (dont un salaire de 10 millions de $ par an). Mais il se rend vite compte que la vie chez les Darling n'est pas si simple à gérer.

    Pat a quelques soucis avec une prostituée (peu commune). Jeremy a des problèmes de drogues et de jeu. Juliet est actrice grâce à l'influence de son père et tente de se suicider en apprenant la supercherie. Karen est toujours omni bullée par Nick, elle consomme les hommes comme de la nourriture. Et le Révérend (j'ai oublié son nom) a eu un enfant illégitime avec une autre femme. Nick a donc beaucoup à gérer.

    Sa femme commence déjà à avoir quelques doutes quant à cette proposition de travail.

    Nick apprend de la bouche de Karen que la femme de Tripp avait une aventure. Il tombe de haut, mais tout finit par s'éclaircir.

    Lorsque l'on découvre la famille Darling, la chanson est du groupe Deftones (extrait que l'on entend aussi dans Matrix), c'est très efficace. La bande son est d'ailleurs très bonne.

    Bilan : La famille Darling compte une belle paire de cinglés à son actif. Tous les enfants Darling ont été complètement corrompus par l'argent. L'argent c'est le pouvoir et ce cher Tripp en possède vraiment beaucoup.
    Nick désire absolument retrouver le meurtrier de son père, et cela pourrait être la trame principale pour toute la saison (en dehors des péripéties de la famille richissime).
    Donald Sutherland est impressionnant dans ce rôle. A chaque fois que je le vois je pense à Kiefer (que j'adore énormément). Peter Krause est aussi très bon dans ce rôle (à mille lieux de celui de Six Feet Under). En tout cas, la série dispose d'un casting à faire pâlir plus d'un producteur de ciné hollywoodien (Donal Sutherland, Peter Krause, Samaire Armstrong...).


    4 commentaires
  •   

    LOST - saison 3 :

    Depuis la saison 2 de LOST j'avoue que je suis pas mal déçue par la tournure que la série a prise. Autant la saison 1 était plaisante, haletante et surprenante à souhait, autant la saison 2 était ennuyante, sombre, et difficile à suivre par moment. La saison 3 remonte un peu tout cela, et surtout lors de la seconde partie de la saison.

    Les tout premiers épisodes de la saison 3 sont vraiment mauvais en ce qui me concerne. Tout ne tourne qu'autour de Jack-Kate-Sawyer- Locke... Pour le reste, les scénaristes semblent ne pas s'en préoccuper... J'ai commencé à apprécier cette saison lorsque les épisodes se sont penchés sur d'autres personnages que notre éternel quatuor de joyeux lurons.

    Deux bonnes surprises cette saison, il s'agit de Desmond et de Juliet... Desmond m'avait pourtant profondément ennuyé la saison passé, et pourtant lors de cette saison il m'a agréablement surprise... J'ai beaucoup apprécié le développement de ce personnage et notamment les flashes back qui lui étaient consacrés. Son histoire est vraiment différente de celles des autres rescapés ou Autres tout court. En effet, cette saison était centrée sur les fameux Autres que l'on découvraient à la fin de la saison 2. Desmond a d'ailleurs hérité de visions, celles-ci mettent en scène la mort de Charlie, mais il empêche que cela se produise à chaque fois. Il le sauve alors même que s'il le laissait mourir cela lui aurait peut être permis de retrouver son grand amour Penny.

    Charlie est un personnage qui me plaisait beaucoup, et lors de son décès dans le dernier épisode j'étais vraiment très triste, j'en ai même versé ma petite larme... C'est que je m'étais attachée à ce personnage... En plus, ils venaient enfin de s'embrasser avec Claire. La pauvre quand elle apprendra son décès, elle sera dévastée.

    Juliet, vraiment un personnage énigmatique. On sent qu'il y a un lien qui se crée entre elle et Jack. Je ne suis pourtant pas fan du personnage de Jack mais grâce à Juliet il gagne vraiment en intérêt.

    Sun et Jin, on finit par apprendre que les femmes qui tombent enceinte sur l'île n'arrivent pas à terme... Le glas sonne donc pour cette chère Sun, car elle porte le bébé de Sun qui a été conçu sur l'île. A moins que les rescapés ne s'en sortent avant la date fatidique, Sun pourrait mourir dans les saisons prochaines, sauf miracle !

    Hurley, il est toujours aussi sympathique.

    Sawyer-Jack-Kate, le fameux trio. Je dois dire que j'en ai un peu marre que tout tourne autour d'eux. Surtout dans les premiers épisodes. Kate et Sawyer finissent par se mettre ensemble, enfin si on peut appeler cela comme ca ! Kate aura joué la girouette pendant près de trois saisons, il était temps qu'elle se décidé à choisir entre Jack et Sawyer.
    Le plus intriguant étant dans le dernier épisode, je n'avais vraiment pas capté que c'était un flash forward... Je ne comprenais pas de quoi il s'agissait en fait. J'avais bien compris qu'il ne s'agissait pas d'un flash back, mais je n'ai pas du tout pensé à un flash forward. Un flash des plus intrigants... En effet, Jack a l'air de regretter le retour à la civilisation.

    Enfin bref, revenons en à l'île, les Autres, on en apprend un peu plus sur eux, leur fonctionnement... Mais aussi sur l'origine du projet Dharma... Je n'avais même pas reconnu ce cher Jon Gries (Broots dans le Caméléon) qui jouait le père de Ben, le très troublant Ben. J'ai bien aimé l'épisode centré sur Ben, même si ce personnage est vraiment antipathique...
    Par contre, je me pose pas mal de questions à propos de Richard car il était déjà présent alors que Ben était un enfant, et il n'a pas pris une ride jusqu'à aujourd'hui. Il semblait déjà être présent avant même que le projet Dharma s'installe sur l'île.
    Et puis c'est quoi cette histoire de Jacob ?? Olalala, j'étais complètement paumée... Je ne sais vraiment pas ce que cela vient faire ici, on dirait qu'un épisode de Poltergheist s'est glissé dans la mythologie de LOST. Ca ne m'a pas convaincu un seul instant. Tout comme Locke qui voit Walt apparaître alors qu'il est au seuil de la mort, et comme par magie il s'en sort (encore !).

    Concernant Locke tout au long de la saison on en apprend un peu plus, il doit notamment son état à son père, et qu'il n'a pas le moindre intérêt à repartir sur le continent. Il revient donc au moment crucial du dernier épisode lorsque Jack contacte la civilisation pour l'empêcher de le faire.

    J'oubliais Noami, un nouveau personnage, elle apparaît en fait lorsque Desmond pense retrouver Penny. Elle se crache avec son hélico et survit, elle a en sa possession un téléphone satellite qui permettra à Jack de contacter son bateau.

    Bilan : Quand on y pense, elle n'est pas si déserte que ca, l'île de LOST... Entre les rescapés du vol 815, les Autres, Rousseau, Naomi... Il y a pas mal de personnes sur cette île !!
    On en apprend un peu plus sur les Autres, même si pas mal de questions restent en suspens à la fin de la saison.
    Que va-t-il donc se passer dans la saison 4, les rescapés vont-ils rejoindre la civilisation ? Ou un nouvel ennemi se profile par le biais de Naomi...
    J'ai donc bien apprécié cette seconde partie de saison, et l'intérêt pour la série est revenu. Je regarderais avec plaisir la saison 4 l'an prochain.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique